Le 6 avril, il neigeait encore, la preuve :

DSC04220b_modifie-1.jpg

Et puis ça a démarré tout d'un coup, et à chaque fois qu'on sort, on a l'impression que la végétation est plus foisonnante que les jours précédents. Quand on retourne régulièrement aux mêmes endroits, c'est particulièrement frappant.

Le château de Joux (et le Fort Malher, qui se distingue mal de la roche derrières les branches d'arbre), le 7 avril :

DSC04228b.jpg DSC04238b.jpg

On sort à peine de l'hiver, mais les méandres du Doubs offrent déjà au regard de jolis couleurs (à l'oeil nu, on voit le fond du lit de la rivière).

DSC04247b.jpg DSC04246b.jpg

Tiens, un héron... Autour de lui, on voit le résultat de la fonte des neiges !

DSC04251b.jpg

Un mois et une semaine plus tard, le même fort de Joux, vu de tout en bas, côté Cluse, puis en haut de l'escalier ­­­– qui compte quelque 230 marches – avant d'entamer le chemin pierreux qui monte, qui monte, qui monte vers le fort Malher...

Capture_d_ecran_2015-06-04_a_15.43.02.png

DSC04312b_modifie-1.jpg DSC04318b_modifie-1.jpg

C'est fatiguant, cette ascension, mais l'avantage c'est qu'elle offre plein de points de vue différents sur le fort de Joux...

DSC04330b_modifie-1.jpg DSC04341b_modifie-1.jpg

DSC04343b_modifie-1.jpg pano-fort-de-joux_modifie-1.jpg

Un autre jour, un autre point de vue...

DSC04402b.jpg

Un bout du chemin, dans le sens de la montée, puis, dans le sens de la descente (la deuxième fois j'étais à côté de l'arbre qu'on voit dans la première)... Par endroits il y a des marches, et une barrière (dont il manque un bout, mieux vaut ne pas regarder en bas et raser la paroi).

DSC04399b.jpg DSC04457b.jpg

Au 28 juin, le paysage est plus vert que jamais.

DSC04461b.jpg

Le matin, avec la rosée, il y a de jolies photos de flore à faire... Ces fleurs sont sur le chemin qui monte au fort Malher.

DSC04405b.jpg DSC04406b.jpg

Gentianes à la Combe du Creux (mi-mai)...

DSC04446b.jpg DSC04448b.jpg

... et à l'Arboretum, au-dessus de Pontarlier.

DSC04422b.jpg